Soldes des congés – Compteur à 0 au 31 mai

31 Mai Soldes des congés – Compteur à 0 au 31 mai

Nous y sommes ! Le 31 mai. Il est grand temps de solder vos congés de l’année, si ce n’est pas déjà fait. Sinon ils seront perdus.

Qu’il soit à temps plein ou temps partiel, peu importe son ancienneté et la durée de son contrat, tout salarié d’une entreprise a acquis des congés au cours de son contrat de travail, et plus précisément 2,5 jours ouvrables par mois de travail effectif chez le même employeur, soit 30 jours ouvrables pour une année complète de travail.

Si vous n’avez pas encore soldé vos congés, c’est que vous vous trouverez surement dans une des situations suivantes.

  • Vous avez négocié le report de vos congés sur l’année suivante, avec votre employeur. Sachez, cependant, que ni l’employeur, ni le salarié ne peuvent exiger son report sur l’année suivante.
  • Vous êtes de retour de congé maternité ou d’un congé d’adoption, vous avez bien évidemment droit à votre congé payé annuel, quelle que soit la période de congé payé retenue. Vous ne perdez pas non plus le bénéfice de vos congés payés, si votre congé maternité s’étend au-delà de la période légale ou conventionnelle de prise des congés. Lorsque vous serez de retour de votre congé maternité, vous bénéficiez du report qu’il vous restait avant votre départ de l’entreprise.
  • Si, en raison d’une absence pour maladie, qu’elle soit professionnelle ou non, ou d’un accident de travail, vous n’avez pas pu prendre vos congés durant la période de référence, vous pourrez les prendre à votre retour d’arrêt, même si cette période est expirée.
  • Si votre temps de travail est annualisé, une convention d’entreprise peut prévoir un report des congés.

Si vous n’êtes dans aucune des situations énoncées, dépêchez-vous de vous rapprocher de votre hiérarchie pour trouver une solution afin de ne pas perdre les congés qu’il vous reste.

Vivement demain, le 1er juin, pour commencer à cumuler les congés de l’année N+1 !

Vous ne connaissez pas le solde de vos congés ? Ils sont inscrits sur votre bulletin de salaire et souvent intitulés “CP N-1 Solde”.

Un doute ? Contactez-nous !